08/09/2016

Les entreprises, adhérentes du SNITEM, ont reçu en août 2016 une lettre d’intention de déremboursement total de ces dispositifs médicaux. Elles s’élèvent contre un tel projet, qu’elles jugent contre-productif et délétère pour l’accès aux soins.

L’arthrose du genou est la première cause d’incapacité chronique dans les pays développés. Elle concerne 1,5 millions de personnes en France, en majorité de plus de 60 ans, parmi lesquelles plus de 500 000 reçoivent une à trois injections par an d’acide hyaluronique.

 

 

Télécharger le communiqué de presse