Retour à la liste des métiers

Juriste droit de la santé

(Réglementation et qualité, Réglementation et qualité; Réglementation et qualité, Juridique)

Sa mission

  • Le·la juriste en droit de la santé apporte conseil et assistance aux directions fonctionnelles et opérationnelles de l’entreprise en leur proposant des solutions visant à minimiser les risques juridiques pour les accompagner dans la mise en place et la commercialisation des nouveaux dispositifs médicaux.

Ses atouts

  • Identifier les risques légaux pour l’entreprise et mettre en place les solutions juridiques de prévention
  • Contribuer au développement des projets
  • Déployer une méthodologie de résolution, élaborer des préconisations et proposer des solutions agiles et pragmatiques
  • Identifier les sources nécessaires et conduire une analyse critique
  • Hiérarchiser et établir des priorités d’actions en fonction des enjeux pour chaque activité
  • Exposer efficacement, à l’écrit comme à l’oral, un raisonnement de façon logique et argumentée
  • Comprendre le vocabulaire technique et rédiger tous documents nécessaires à la réalisation des activités en anglais
  • Maîtriser le droit des affaires, droit des contrats, droit de la santé, droit de la concurrence, droit européen et connaître le droit numérique

Le métier en vidéo

Son quotidien

  • Revue et rédaction de contrats (partenariats, consultants, orateurs, formateurs, prestations de services, études scientifiques, accords de confidentialité, etc.)
  • Revue et rédaction de documents contractuels (mentions légales, politique de confidentialité, site Internet, cookies, droit à l’image, données personnelles, etc.)
  • Conseil, accompagnement et sensibilisation des services aux lois et règlements applicables par le biais de la formation et des interactions quotidiennes
  • Développement d’une veille sur les actualités juridiques de l’industrie de santé, en particulier lois et réglementations, jurisprudences, doctrine et partage de ces informations avec les collaborateurs/clients de ces évolutions
  • Participation à l’élaboration de procédures juridiques (procédures précontentieuses et/ou procédures contentieuses)

Sa formation

  • Bac + 5
    Master de droit, spécialisation en droit de la santé