Application du nouveau règlement DM dans jours et heures
Votre entreprise est-elle concernée ?

Juriste droit de la santé

Télécharger la fiche

1. Sa mission

Le·la juriste en droit de la santé apporte conseil et assistance aux directions fonctionnelles et opérationnelles de l’entreprise en leur proposant des solutions visant à minimiser les risques juridiques pour les accompagner dans la mise en place et la commercialisation des nouveaux dispositifs médicaux.

2. Son quotidien

  • Revue et rédaction de contrats (partenariats, consultants, orateurs, formateurs, prestations de services, études scientifiques, accords de confidentialité, etc.)
  • Revue et rédaction de documents contractuels (mentions légales, politique de confidentialité, site Internet, cookies, droit à l’image, données personnelles, etc.)
  • Conseil, accompagnement et sensibilisation des services aux lois et règlements applicables par le biais de la formation et des interactions quotidiennes
  • Développement d’une veille sur les actualités juridiques de l’industrie de santé, en particulier lois et réglementations, jurisprudences, doctrine et partage de ces informations avec les collaborateurs/clients de ces évolutions
  • Participation à l’élaboration de procédures juridiques (procédures précontentieuses et/ou procédures contentieuses)

3. Ses atouts

  • Identifier les risques légaux pour l’entreprise et mettre en place les solutions juridiques de prévention
  • Contribuer au développement des projets
  • Déployer une méthodologie de résolution, élaborer des préconisations et proposer des solutions agiles et pragmatiques
  • Identifier les sources nécessaires et conduire une analyse critique
  • Hiérarchiser et établir des priorités d’actions en fonction des enjeux pour chaque activité
  • Exposer efficacement, à l’écrit comme à l’oral, un raisonnement de façon logique et argumentée
  • Comprendre le vocabulaire technique et rédiger tous documents nécessaires à la réalisation des activités en anglais
  • Maîtriser le droit des affaires, droit des contrats, droit de la santé, droit de la concurrence, droit européen et connaître le droit numérique

4. Sa formation

Bac + 5
Master de droit, spécialisation en droit de la santé