Application du nouveau règlement DM dans jours et heures
Votre entreprise est-elle concernée ?

Responsable études cliniques

Télécharger la fiche

1. Ses missions

Le·la responsable études cliniques, à l’appui de son expertise scientifique et médicale, élabore, coordonne et met en œuvre le plan de développement et de validation des études cliniques de l’entreprise en coordination avec les professionnels de santé, en garantissant le respect de la réglementation et des délais.
Il·elle est associé·e au lancement de nouveaux produits.

2. Son quotidien

  • Coordination et planification de chaque étude, de la conception et/ou rédaction des protocoles d’études cliniques au suivi et contrôle pour l’évaluation clinique des dispositifs médicaux
  • Interprétation et homogénéisation des résultats d’études en vue de la rédaction de rapports et de la publication des résultats obtenus
  • Sélection des investigateurs pour les études, organisation de leur formation et information ainsi que du monitoring de l’étude
  • Suivi des événements indésirables en relation avec la vigilance sanitaire
  • Présentation des projets de développement, soumission des dossiers aux autorités de santé compétentes et, le cas échéant, aux leaders d’opinions et à la communauté scientifique
  • Possibilité de diriger une équipe de chargés d’études cliniques et/ou d’assistants de recherche clinique

3. Ses atouts

  • Rédiger un protocole d’études selon un plan standard
  • Gérer un projet dans un cadre très contraint et comportant des enjeux importants pour la santé
  • Animer, mobiliser et coordonner une équipe pluridisciplinaire
  • Définir des priorités d’actions et d’allocations de moyens/ressources/délais
  • Développer et entretenir un réseau professionnel avec des partenaires en interne et en externe
  • Interpréter et exploiter des informations scientifiques et rédiger une publication scientifique
  • Connaître la réglementation dans le domaine des dispositifs médicaux
  • Réaliser une veille scientifique, technique, médicale, technologique et réglementaire
  • Maîtriser l’anglais professionnel technique et scientifique

4. Sa formation

Bac + 4/Bac + 5
Master sciences, technologies, santé mention ingénierie de la santé
Master sciences de la vie ou recherche clinique


Bac + 6 et au-delà
Diplôme d’État de médecin ou de pharmacien