23/05/2018

 

Le 24 mai, le Snitem, l'Ordre National des Infirmiers, la Fédération de l'Hospitalisation Privée, la SFBC, la SF2H et le GERES ont lancé une campagne de sensibilisation sur la prévention des accidents d’exposition au sang (AES). Cette campagne sera affichée dans les établissements de santé afin d’informer les professionnels de santé des risques réels de tels accidents.

 

Connaissez-vous les AES ?

(1) Consulter les sources

AES, définition

Accident d’exposition au sang (AES) : tout contact avec du sang ou un liquide biologique contenant du sang et comportant soit une effraction cutanée (piqûre, coupure) soit une projection sur une muqueuse (œil...) ou sur une peau lésée. Sont assimilés à des AES les accidents survenus dans les mêmes circonstances avec d'autres liquides biologiques (tels que liquide céphalorachidien, liquide pleural, secrétions génitales...) considérés comme potentiellement contaminants même s'ils ne sont pas visiblement souillés de sang.

Source : Arrêté du 10 juillet 2013 relatif à la prévention des risques biologiques auxquels sont soumis certains travailleurs susceptibles d'être en contact avec des objets perforants

 

Répartition des AES

Répartition des AES selon la nature de l'exposition (n=14 624)

Répartition des tâches en cours au moment de l'APC (n=10 892)

 

La majorité des AES correspond à des piqûres, ce qui est cohérent lorsque l’on voit que 44,5% des accidents percutanés surviennent au cours d’actes infirmiers.

Source : Surveillance des AES dans les établissements de santé français – Réseau AES-Raisin résultats 2015

 

Prévention des AES, précautions standards

Source : Actualisation des précautions standard – Juin 2017 SF2H

télécharger les recommandations

 

 

Que faire et ne pas faire en cas d'AES ?

Source: Icon made by Freepik from www.flaticon.com