Livret audiologie – édition 2020

En 2020, l’audiologie fait partie des éditions augmentées et mises à jour des livrets du Snitem consacrés à l’innovation des dispositifs médicaux. Ce livret revient sur les belles avancées qui ont permis que la surdité, qu’elle soit de perception ou de transmission, ne soit plus une fatalité quel que soit l’âge du patient.

Outre l’impératif de compensation du handicap de surdité, les innovations apportées aux dispositifs en audiologie ont permis d’améliorer de manière exponentielle la qualité de vie et de prise en charge des patients souffrant de troubles auditifs, à tel point que leur champ d’actions s’est considérablement étendu au fil des décennies.

L’innovation au service du patients

Aujourd’hui, en effet, les avancées réalisées en audiologie permettent de prendre en charge des dysfonctionnements auditifs toujours plus larges et touchant toutes les parties de l’oreille (conduit auditif, oreille moyenne, interne et externe). Plus encore, le travail sur l’ergonomie et la miniaturisation a permis de gagner en discrétion et en confort, des critères essentiels pour les patients. Comme dans de nombreux autres spécialités médicales, l’intégration des nouvelles technologies et l’intelligence artificielle en audiologie a permis d’aller au-delà de la simple correction auditive, jusqu’à proposer aujourd’hui des solutions globales (suivi de l’activité physique d’une personne, détection de chutes, géolocalisation etc.).

La santé auditive, un enjeu de santé globale

Des innovations d’autant plus essentielles que l’audition a des répercussions sur l’ensemble de l’organisme humain et qu’une perte auditive, facteur d’isolement, bouleverse la vie sociale, familiale et professionnelle. Plus encore, les troubles de l’audition favorisent le déclin cognitif, la perte d’autonomie et les états dépressifs. A l’heure où le vieillissement de la population est un véritable enjeu de santé publique, les implants et aides auditives innovants et le développement de la télé-audiologie participent à y répondre.

Prévenir avant guérir

Mais soigner n’est pas tout : il faut également œuvrer à la prévention et à la promotion de la santé auditive, particulièrement auprès des plus jeunes. En effet, si les progrès réalisés en audiologie sont absolument admirables, préserver son capital auditif doit rester une priorité.

C’est tout cela, et bien plus encore, que raconte cette nouvelle édition du livret audiologie, augmentée d’une infographie pour comprendre le fonctionnement de l’oreille et des troubles auditifs et deux témoignages patients (voir encadré).

 

Encadré : les patients parlent de l’innovation
Nombreuses sont les personnes qui tentent de composer et vivre avec la gêne causée par des troubles auditifs. C’est ce qu’ont essayé de faire les deux témoins de ce livret, jusqu’à ce que cela ne devienne trop handicapant. L’une s’est alors vu poser des implants cochléaires, la seconde des aides auditives. Si elles ne souffraient pas des mêmes maux, toutes deux le déclarent d’une même voix : les dispositifs en audiologie leur ont permis de recouvrer l’audition et le plaisir d’entendre (sans souffrir !) les bruits du quotidien.

 



Dernière mise à jour : 26/03/2021